Biographie

Gilles Picouet trouve son inspiration dans les récits, les contes et légendes du monde entier. Il y a deux ans, Gilles Picouet a donné naissance à une peluche (GiGi, son double) pour qui il a produit des objets de dévotion, pacotilles manufacturées avec un soin artisanal et réalisées en série illimitée. Actuellement, GiGi vit en cabane sur l’île de la Martinique. Il en profite pour poser un regard doux-amer sur ce monde nouveau qu’il découvre. Traversé par des voix, des chants et des courants multiples, Gilles Picouet est poreux à ce qui l’entoure. Il se prête à toutes sortes de métamorphoses, régénéré par la relation directe et immédiate qu’il entretient avec son environnement proche. Il enseigne par ailleurs le volume et l’espace à l’Institut Supérieur des beaux-arts de Besançon (ISBA) depuis 2003 où il a co-crée l’atelier « résidents ».

les phrases soulignées sont des liens interactifs

Jalons :

 

  1. 15 février 2020 : Installation de Dédale à la Saline Royale d’Arc-et-Senans

  2. Création de GiGi en  (voir aussi l’onglet « Dévotion ») et aussi GiGi Box, 2016

  3. Premières photographies d’écritures manuscrites réalisées directement sur l’écran de l’ordinateur (procédé déposé « subligraphie ») (Vanités, 2014)

  4. Pénates, exposition à l’ISBA, Besançon, 2013

  5. Pandora, exposition à la CPAM, Besançon, 2012-13

  6. Dédale, œuvre réalisée en partenariat avec l’entreprise Mantion et achetée par la ville de Besançon, 2011

  7. Tout s’écoule, premier film d’animation, 2009

  8. Exposition et résidence à Shanghaï, 2009-10

  9. Tout s’écoule, installation dans l’Abbaye de Quincy (89) , 2008

  10. Création du collectif Clara (exposition Affinités, Saline Royale d’Arc-et-Senans) , 2005

  11. Exposition et résidence à Montevideo (Uruguay), 2003

  12. De tous les films vidéos que j’ai réalisés à cette époque (une cinquantaine, avec une caméra numérique) , je retiens celui-là qui date de 2003 : une mouche qui vient du ciel

  13. Exposition avec le Pavé dans la Mare, Besançon, 2002

  14. Première collaboration avec l’historienne de l’art Colette Garraud , 2001

  15. Exposition et résidence à Montréal (Usine éphémère, Fonderie Darling), 1999

  16. Exposition collective « Les impromptus » au Crédac, 1998

  17. Exposition et résidence à Monflanquin (33), 1996-97

  18. Simplon express, La Galerie des Locataires, (lettre lue à Ida Biard pour les besoins du film), 1989

Gilles Picouet’s inspiration comes from stories, narrative fictions and legends from all over the world. Recently, he has created GiGi, his own mythology figure with whom he dialogues in order to imagine sculptures as devotional objects. He prefers working with cheap objects, or consumable objects that he transforms as precious ones with different handcrafted techniques. Currently, GiGi lives in a hut on the island of Martinique. He takes the opportunity to take a sweet-bitter look at this world he discovers. Gilles Picouet is porous to what surrounds him; crossed by multiple voices, songs and currents. It lends itself to all kinds of metamorphoses, regenerated by the direct and immediate relationship it maintains with its close environment. He is also a volume & space professor at the Besançon Institute of Fine Arts (ISBA) since 2003, where he co-created the workshop « resident » .

Gilles Picouet
20 rue Charles Nodier – 25000 Besançon (France)
contact@gillespicouet.com